1213 Views |  Like

Intolérances alimentaires : recette d’un gâteau facile, rapide et bon !

Vous l’avez peut-être vu du côté de mes réseaux sociaux, je rencontre quelques soucis d’intolérances alimentaires… Alors, ce n’est pas le genre de choses qui débarquent d’un coup d’un seul, mais c’est en cherchant à résoudre un pépin de santé que j’ai appris que cela pouvait être causé par des intolérances alimentaires (peut-être).
Donc ni une, ni deux, je fais l’analyse (bon, en vrai, j’ai attendu quelques semaines parce que le coût de celle-ci est exorbitant et n’est, bien entendu, pas remboursé par la sécu).
Résultats reçus, je me retrouve avec des (tonnes d’) intolérances alimentaires fortes sur des produits que j’ingérais quasiment tous les jours, dans leur version d’origine ou retravaillée (gâteau, biscuit, pain, sauce préparée, pâtes…).
Donc là, pas le choix, il a fallu exclure tous ces produits de mon alimentation (et donc toutes leurs formes dérivées) et cela va bientôt faire 10 (longues) semaines !

C’est marrant, parce que lorsque l’on n’est pas concernée, on ne se rend pas compte à quel point tout un tas de produits que nous consommons régulièrement sont additionnés d’autres ingrédients improbables (si, si, je vous jure, jetez un œil aux ingrédients des produits dans les placards de votre cuisine, vous allez halluciner).

Alors, pour vous la faire courte, dans ce qu’il y a de plus contraignant avec les miennes d’intolérances alimentaires, je ne peux plus manger de farine de blé, de maïs, de levure, de blanc d’œuf, de lait de vache ou de brebis, de noisettes (là, vous vous dites « c’est pas grave les noisettes », si, si, c’est TRÈS galère, parce qu’il y a des « traces de fruits à coques » dans un nombre incalculables de produits comme le chocolat par exemple, même dans sa forme la plus dense). Grosso modo, plus rien de tout ça jusqu’à avril prochain, et ensuite, je pourrais réintégrer les aliments petit à petit (ahhhhh…. ça c’est la bonne nouvelle ! Mc Do, attends-moi, je vais revenir !).

Quand on est confronté à cela, il faut revoir TOUTE son alimentation, donc ENTIÈREMENT sa façon de faire les courses, et INTÉGRALEMENT celle de cuisiner.
C’est là que ça se complique… Au début, ça a été vraiment dur pour moi, j’étais hyper frustrée parce que je suis une grande grignoteuse depuis toujours, et la notion de régime ne m’emballe pas vraiment, et pourtant, c’est une forme de régime. Direct, tu bannis les petits biscuits, les bonbons et le pain (la lose !).
Mais il a bien fallu s’y faire et je crois qu’aujourd’hui j’y trouve mon compte parce que manger sainement, c’est quand même très chouette parce que ça fait du bien au corps et à la tête !

Alors, on ne va pas se mentir, je passe des heures à cuisiner… Je suis aussi une grande impatiente, alors cuisiner pendant des heures, c’est le second concept qui a priori, me barbe sévère (expression de ieuv, j’adore !). Mais en vrai, c’est chouette :)

Autre point, il faut trouver des recettes qui correspondent à ce que tu peux manger… Et là, bienvenue dans ma galère !
Alors, oui, il y a plein de sites et blogs qui traitent des intolérances alimentaires ou des différents régimes alimentaires, mais on trouve surtout du sans gluten, ou bio (tiens, je vous parlais bio par ici), ou végétarien, végétalien et j’en passe !

Je veux m'abonner à la newsletter de Dismoido.fr

Donc, comme j’ai bien galéré avant de trouver les recettes qui vont bien, de les adapter, re-tester, goûter, recracher, re-commencer, enlever un ingrédient, en ajouter un autre… Je me suis dit que ce serait cool de partager ici avec vous les recettes qui le font bien !

On commence aujourd’hui avec une recette de gâteau au yaourt !

Recette du gâteau au yaourt vs intolérances alimentaires

Pour les intolérances alimentaires, le gâteau au yaourt sans lactose et tout le bazar

Alors, attention, ça ne ressemble pas vraiment (du tout) au gâteau au yaourt que l’on connait bien, c’est juste que le principe de préparation est hyper simple et rapide, comme le gâteau au yaourt, mais avec des yaourts au soja (ne faites pas « beurk », je vous vois).

Ingrédients du gâteau au yaourt, sans yaourt pour palier aux intolérances alimentaires

Pour cette recette à destination des intolérants alimentaires, il vous faudra :

  • 2 yaourts natures au soja
  • 2 pots de farine de riz
  • 1 cuillère à café (bien remplie) de fécule de pomme de terre
  • 1 pot de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 demi pot d’huile de pépin de raisin
  • 1 jaune d’œuf
  • 1 pincée de sel
  • 1 pot d’eau (du robinet, c’est très bien)

Ah oui, et pour info, tous ces ingrédients se trouvent en grande surface ;)

La recette hyper compliquée

Suivez bien, attention, il faut faire tout cela dans l’ordre ! :
1 – Vous versez tous les ingrédients dans le désordre dans un grand saladier.
2 – Puis vous remuez avec une cuillère en bois quelques minutes jusqu’à ce que la pâte soit bien lisse et homogène.
3 – Vous versez votre préparation dans un plat à gâteau (perso, je ne le graisse même pas, puisque j’utilise un moule en silicone qui se démoule tout seul).
Et voilà !
Une variante, je coupe en petits dés 1 à 2 bananes bien mures que j’éparpille au fond du moule avant d’y verser ma préparation.
4 – Hop, au four à 180° pendant 50mn (le mien est à chaleur tournante) et c’est prêt !

Alors, vous le verrez, dans la texture on dirait plutôt une grosse (très grosse) crêpe, mais pas grasse. Et au niveau goût, bah déjà, c’est bon :) Et ça s’approche un peut du riz au lait (oui, je sais, dis comme ça, ça a l’air bizarre). On m’a même dit qu’avec du Nutella (que perso, je ne peux pas manger), c’est très très bon ! A bon entendeur !

Bon, ben vous me raconterez alors si vous testez ? (vous pouvez le faire via le champs « leave a comment » tout en baaaaaaas de cette page). Et si vous avez des recettes ou sites à me recommander, je suis preneuse !

Je reviens vite avec d’autres articles (mode) et une prochaine recette de plat récemment testé vraiment délicieuse !

A très vite ! <3

Crédits photos @dismoido.